Dis-nous, Pierre Bézier : pourquoi "Pierre de Jumièges" ?
par Christian Boyer (AM Bo.79, ESE 83), octobre 2010 - avril 2016

1) Introduction
Cercle P. de Jumièges

2) Question
Pourquoi "P. de Jumièges"

3) Réponse
Lettre de P. Bézier

4) Apparition
de P. de Jumièges

5) Création
du Cercle

6) Logo
du Cercle

7) Acteurs
du Cercle

8) Remerciements

7) Acteurs principaux : auteurs des rubriques "Maths et Bluettes" et "Tous Matheux !"
    et/ou présidents du Cercle Pierre de Jumièges

En résumé, voilà les acteurs principaux de Pierre de Jumièges :

Et les voilà plus en détails, avec des informations biographiques :
 

Auteurs et/ou Présidents

Articles    (cliquer pour agrandir chaque page)

David Massot (190? ou 191? - 1980), AM Pa.26

Après sa première rubrique de décembre 1976 signée Pierre de Jumièges, voilà quelques autres parutions de ses "acrobaties prosodiques" dont me parlait Pierre Bézier dans sa lettre :

  • en juin 1977, ses palindromes comme "Si le lilas a sali le lis" et "A Noël, elle te traça la carte telle Léona"  (qui sont célèbres ! par exemple tous deux repris dans Wikipedia) ainsi que sa longue phrase de 97 lettres (qu'on retrouve aussi beaucoup sur Internet). Cette dernière longue phrase nécessitait effectivement ses commentaires !
  • en septembre 1979, "Les rimes riches à l'oeil", où ses vers se terminent par des mots ou syllabes qui sont visuellement similaires... mais qui pourtant, phonétiquement, ne riment pas... C'est RE-MAR-QUABLE !
  • en mai 1980, en sa mémoire, "Triple ballade des Gadzarts du temps jadis" qu'il avait écrite à la manière de François Villon

Au dessus de cette ballade, concernant la création de la rubrique et sur le pseudonyme, tout est révélé par Pierre Bézier qui est évidemment l'auteur de ces lignes : "David Massot (...) avait créé la rubrique Maths et Bluettes (...). En souvenir du brillant et dévoué camarade, le pseudonyme qu'il avait choisi, Pierre de Jumièges, continuera de signer cette rubrique." Le nom de David Massot n'avait auparavant jamais été révélé dans la rubrique, et le nom de Pierre Bézier ne le sera jamais non plus : tous les deux ont toujours publié masqués derrière Pierre de Jumièges. La vie de David Massot est retracée dans cette autre page du même numéro de mai 1980.

David Massot avait aussi trouvé cet anagramme paru en juillet-août 1977 : Pierre de Jumièges = jeu, pesé, grime, ride !

Qui aurait une photo de D. Massot ?

Pierre Bézier (1910 - 1999), AM Pa.27, ESE 31

Outre le Cercle qu'il a créé, Pierre Bézier a continué la rubrique "Maths et Bluettes" sous la signature Pierre de Jumièges, jusqu'en avril 1994 où est annoncé dans le magazine :  "Maths et Bluettes a son club de passionnés des mathématiques. Désormais la revue s'intéressera à ses réunions, mais ne publiera plus d'énoncé. Pour la dernière fois, est ici donnée une solution." La rubrique était donc arrêtée, mais le Cercle continuait !

Voilà deux biographies parues sur Pierre Bézier. La première dans la revue de novembre 2000, où il était en photo à la une. Bio écrite par Jacqueline Delatte et Gérard Facy.

La deuxième dans le numéro de décembre 2005, écrite par Edmond de Andréa (AM Ai.45). Coïncidence : un article d'Odile Landreau consacré à ma découverte du plus petit cube magique parfait possible paraissait dans le même numéro. Dans le sommaire, on voit d'ailleurs le cube juste sous la photo de Pierre Bézier qui l'aurait sûrement apprécié !

Puis un bel article de Jean-Jacques Dupas (AM Li.82) sur les courbes de Bézier, paru dans Tangente n°125 de novembre-décembre 2008. Il reprend aussi l'hypothèse d'Arsène Lupin - Maurice Leblanc pour Pierre de Jumièges : on sait maintenant que cette hypothèse, pourtant belle, est fausse.
Ah, Jean-Jacques Dupas me signale, sans me la dévoiler, qu'il a osé une contrepèterie dans son titre "Les lobes de Bézier"
.......ça y est, j'ai trouvé.......chut.......ça fait......."Les zobs de bélier" !      :-)))

Il y a deux courriers de Pierre Bézier dans les pages "Réponse" et "Création". Il y a aussi deux courriers de Pierre Bézier dans www-gmm.insa-toulouse.fr/~rabut/bezier : reçus par Christophe Rabut, INSA Toulouse, sur la genèse des courbes de Bézier, très intéressants !

Robert Boirat (1930 - 2003), AM Cl.48, ESE 54

Dans sa rubrique "Maths et Bluettes", Pierre Bézier avait soumis quelques problèmes proposés par Robert Boirat. Exemples remarquables de concision :

  • "Soit un triangle rectangle dont les côtés sont mesurés par des nombres entiers premiers entre eux deux à deux. Montrer que sa surface ne peut être exprimée par le carré d'un nombre entier"
  • "Démontrer que, dans une réunion, le nombre de personnes qui ont échangé une quantité impaire de poignées de main est pair"

Mais après l'arrêt de "Maths et Bluettes" en 1994, il n'y avait plus de rubrique mathématique dans le magazine. C'est Robert Boirat qui redémarre une nouvelle rubrique en mars 2002 sous le titre "Tous Matheux !", et y soumet ce problème n°1.

Robert Boirat est aussi président du Cercle et en organise les conférences. Sa présidence a été trop courte, hélas fauché par une brève maladie. Il m'avait gentiment prêté un livre de Georges Perec que je n'ai pas pu lui rendre : avec son Ex Libris que voici, on y voit ses intérêts pour Diophante, Colette, Fermat. C'est seulement en novembre 2014 que j'ai enfin pu rendre ce livre à sa famille, plus exactement ses enfants Anne et Pierre, qui ont eu la gentillesse de me transmettre ses archives du Cercle et de la rubrique. A l'extrême droite, deux coupures retraçant sa vie, publiées en septembre 2003.

Marc Lauvergeon (1923 - 2014), AM An.40, ESE 46, Harvard Business School

Marc Lauvergeon a été l'auteur de la rubrique "Tous Matheux" pendant plus de dix ans, d'octobre 2003 à avril 2014 où il décide, malade, de transmettre sa rubrique à Pierre Dumont (Cl.59, ESE 65). Marc décède dans le Var peu de temps après cette transmission, le 16 octobre 2014.

Voici ici une de ses rubriques, celle de septembre 2010. Il a aussi été président du Cercle par intérim, fin 2003, après le décès de Robert Boirat.

La deuxième coupure à droite est extraite du numéro d'avril 2006, où l'on voit Marc Lauvergeon recevant la médaille de bronze de la Société des Ingénieurs Arts & Métiers, entre Pierre Léger et Michel Harmant. Ensuite le numéro de novembre 2014 qui annonce son décès, et le numéro d'avril 2016 qui publie un "In Memoriam" (co-écrit par Luce et Bernard Férat-Lauvergeon, Pierre Léger, et moi-même) retraçant sa brillante carrière.

Pierre Léger (1938 - ), AM Li.57

Pierre Léger a été le président du Cercle pendant un peu plus de sept ans, de décembre 2003 à février 2011. Il présentait le Cercle dans cet article de la revue de janvier-février 2006 : oui, "la science est un plaisir !"

Pierre Léger a reçu le «Prix Aéronautique» 2004, comme décrit dans La Lettre de l'AAAF (Association Aéronautique et Astronautique de France). A droite, un dessin du QuapasonTM, résonateur à quatre tiges, dont il a déposé le nom et le brevet quand il était à la SAGEM.

Voilà sa biographie-CV en fichier PDF, sur deux pages. Ainsi que deux photos prises respectivement en 2004 et 2010. Puis un autre fichier PDF, de trois pages : le 14 octobre 2011, Pierre Léger s'est vu décerner la médaille de bronze de la Société des Ingénieurs Arts et Métiers, félicitations !